rencontres de l 'extraordinaire  Index du Forum

rencontres de l 'extraordinaire
Ufologie, parapsychologie,Esotérisme et même spiritualité.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tendai et Shingon
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rencontres de l 'extraordinaire Index du Forum -> rencontresdelextraordinaire -> rencontresdelextraordinaire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 14:17 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant

Il y a quelques années d'ici, j'étais à la recherche d'une " voie spirituelle" pouvant me mener loin.

Par un curieux hasard, il m'a été conseillé le Shingon. Pourtant, avant : j'allais découvrir une autre école : le Tendai. Mot qui dérive du Chinois, signifiant " Terrasse du Ciel' ( TEN au Japon est souvent lié aux divinités, nous allons le voir).

" Le bouddhisme est arrivé d’Inde en Chine en attirant l’intérêt des souverains, de royaume en royaume, et en suivant les routes commerciales d’Asie centrale." ( Internet) . " Au VIe s apparaît la «Terrasse du Ciel», Tientai, fondée par Zhiyi au Zhejian" . Une doctrine, pas tellement éloignée du TCHAN ( qui donnera le ZEN , au Japon). Pour rappel le TCHAN, très proche de la pensée TAOISTE, insiste sur le " quotidien", la " vie de tous les jours" comme moyen de progrès.
On retrouvera cette même idée dans le Christianisme, via la " dévotion moderne" : plus besoin de s'isoler, ou de devenir un moine (h)ermite. C'est le "quotidien", la " vie de tous les jours" qui devient la ROUTE. Cela finira par donner la petite voie d'une Ste Thérèse de Lisieux ou du Bienheureux frère Marcel Van.



La vie de tous les jours, comme moyen de progrès.

Selon lʼenseignement Tchʼan, seul compte la libération ( 1) , mais pour y parvenir, il faut dʼabord connaître lʼéveil.( 2)
" Aucune attente ! Lʼattente entrave lʼéveil.
Vous devez être simplement disponible, au présent qui s’appelle la Vie, et pratiquer les exercices. " ( Internet)

Mais bientôt Saicho (767-822), introduit l’école Tiantai (Tendai en japonais) et le «Sûtra du Lotus». A son retour de Chine, la doctrine est vraiment reconnue au Japon.
A peu près au même moment le moine Kûkai (774-835 ; il se rend en Chine en 804) enseigne, dans le cadre de l’école Shingon (la « Parole juste »), que l’on peut devenir Bouddha dès cette vie.

le moine Tendai Nichiren (1222-1282) va aussi réformé et popularisé l'enseignement du TENDAI.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

( 1) Cette notion de Libération est omniprésente dans l' Hindouisme aussi, sous le vocable de MOKSHA.
( 2) Dans le Christianisme cette notion d' Eveil est connue sous la notion de " Nouvelle Naissance".
Selon l' ADVAITA, l' Eveil est simplement, le fait de connaître notre véritable nature qui est PURUSHA ( un Pur Esprit de même nature que Dieu).


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Avr - 14:17 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 14:39 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant



Il est très important de savoir que le Bouddha a fait " tourner " TROIS FOIS la Roue du Dharma.

" La première mise en mouvement de la Roue du Dharma eut lieu à Sārnāth. Il y enseigna les quatre nobles vérités. Il développa cet enseignement durant toute sa vie, enseignement qui était adressé à tous" . C'est l'enseignement pour TOUS ( EXOTERIQUE) , où le Bouddha parle de la découverte de la SOUFRANCE inhérente à la vie humaine : à savoir l'impermanence des choses. Fatalement : les maladies, la vieillesse et la mort. ( la nature de la vie, la souffrance, les chagrins et les joies ; son imperfection, son impermanence et son insubstantialité. Il faut comprendre cela comme un fait )
Et un moyen de réduire ou de supprimer la SOUFRANCE ( ce qui est le NIRVANA : la fin non de la PERSONNE, mais de la souffrance) : ce moyen était l' Octuple Sentier ( on en parle après )

" La deuxième mise en mouvement de la Roue du Dharma eut lieu au Pic des Vautours près de Rajagrha (actuellement Rajgir). Il enseigna à ses disciples les plus intelligents les enseignements de la Prajnaparamita qui établissent la doctrine de la Vacuité." C'est la partie véritablement ESOTERIQUE du Bouddhisme.
" Les enseignements de la deuxième roue du Dharma partent d'une approche négative (au sens d'apophatique) par négation de tout ce que ne peut pas être la Vérité et la réalisation ultime (Nature de Bouddha, Nirvāna)"
C'est souvent la BASE de l'enseignement des écoles du Bouddhisme Tibétain

" Le Bouddha enseigna la troisième roue du Dharma sous « l'aspect lumineux de l'esprit » à Vaishali (dans le Bihar), à Sravasti et sur le mont Malaya. Il y enseigna l'Ālayavijñāna, les trois natures et le Tathagatagarbha c'est-à-dire la Nature de Bouddha"
Ce qui est plus dans la lignée des écoles ESOTERIQUES du Japon.

A savoir, il y a QUATRE GRANDES ECOLES ( ESOTERIQUES) au Tibet :

1/ La lignée Kagyü, Kagyu ou Kagyupa (tibétain : བཀའ་བརྒྱུད་, Wylie : bka'-brgyud, pinyin tibétain : Kagyu (ou bien) Kagyupa ; chinois simplifié : 噶举派 ; chinois traditionnel : 噶舉派 ; pinyin : gájǔ pài ) est l'une des quatre grandes traditions contemporaines du bouddhisme tibétain.
Son nom peut se traduire par « transmission orale "
A sa tête : le KARMAPA

2/ L'école gelug, guéloug, geluk, guéloukpa ou guélougpa (tibétain : དགེ་ལུགས་པ, Wylie : dge lugs), surnommée secte1 ou école2 des bonnets jaunes, est la plus récente des quatre lignées du bouddhisme tibétain. ( Le dalaï-lama est un moine réincarné de l'école Guélougpa, une des quatre écoles du bouddhisme tibétain, fondée par Tsongkhapa, maître du 1er de la lignée.)

3/ L'école Sakyapa ou Sakya (tib: sa skya) est l'une des quatre principales grandes branches vivantes du bouddhisme tibétain. Elle a été fondée en 1073 (XIe siècle) par Khön Köntchok Gyalpo (1034-1102), disciple de Drokmi Sakya Yéshé (992-1072) qui reçut en Inde l'enseignement du yogi indien Virupa (Birwapa pour les Tibétains).

4/ Le courant nyingma (tibétain : རྙིང་མ་, Wylie : rNying-ma, pinyin tibétain : nyinngma) ou nyingmapa ( Wylie : rNying-ma-pa, littéralement : ancienne école) est la plus ancienne des traditions du bouddhisme tibétain, adaptation à la culture tibétaine du vajrayana (ou bouddhisme tantrique) comme l'indique son nom (nyingma : ancien ; pa : courant).


Dernière édition par Rhodan le Mar 17 Avr - 14:59 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 14:50 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant

Je reprends encore, le Bouddhisme est constitué du Petit Véhicule ( dont le Theravada), le Grand Véhicule, et le Véhicule de Diamant .
Nous pourrions dire : partie EXOTERIQUE , une partie MESOTERIQUE et une partie ESOTERIQUE.

- " Hīnayāna, expression sanskrite traduite par « petit véhicule », est couramment employé pour désigner les écoles anciennes du bouddhisme"
On peut encore l'appeler voie des « Arhats » (pali : Arahant).
- Le theravādaV 1 est une branche ancienne du bouddhisme hīnayāna issue de l'école Sthaviravāda.

La doctrine du theravâda explique comment accéder soi-même à la délivrance en devenant un arahant (personne délivrée parce qu'elle a suivi la voie enseignée par le Bouddha.) il faut chercher en soi-même la vérité et, pour atteindre ce but, suivre le Noble Chemin Octuple.

On notera que le Christianisme primitif donnait aussi trois états à poursuivre : le Commençants, les Progressants et le Parfaits ( ce qui donnera les Grades Maçonniques : Apprentis, Compagnons et Maîtres)

-------------------------------------------------------------------------------------------

Quatrième des Quatre nobles vérités, le chemin comporte huit membres (anga en sanskrit) regroupés en trois parties. Ces huit membres ne sont pas suivis séquentiellement mais simultanément par les pratiquants du bouddhisme. Les trois parties (éthique, méditation et sagesse) forment le « chemin triple »

Une fois de plus, on notera que le Christianisme, propose aussi un " triple chemin" : la voie purgative, la voie illuminative, la voie Unitive.
Il souvent dit que la voie purgative est pour les commençants, la voie illuminative est pour les Progressants, la voie Unitive est celle des Parfaits.

Comparons avec : Corps, âme, Esprit. / Naturel, Préternaturel, Surnaturel / Exotérisme, Mésotérisme, Esotérisme.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Reprenons ce TRIPLE CHEMIN qui coupe l' OCTUPLE SENTIER :

1/ la moralité, la discipline, l'éthique ( SILA) nous pourrions dire pour les Commençants : parole juste , action juste , moyens d'existence justes : nous pourrions lier cela aussi au KARMA YOGA dans l' Hindouisme.

2/ la discipline mentale, la concentration ou la méditation ( nous pourrions dire pour les Progressants ) : effort ou persévérance juste, attention juste, concentration.

3/ grande sagesse : ( nous pourrions dire pour les Parfaits) : vision juste , discernement juste .

--------------------------------------------------------------------------------------------

Bien entendu, j'ai eu à cœur de pouvoir COMPRENDRE et PRATIQUER surtout cet " Octuple Sentier"

---------------------------------------------------------------------------------------------

2/ Le bouddhisme mahāyāna est un terme sanskrit ( महायान ) signifiant « grand véhicule » (chinois : 大乘, dàchéng ; japonais : 大乗, daijō ; vietnamien : Đại Thừa ; coréen : 대승, dae-seung). Le bouddhisme mahāyāna apparaît vers le début de notre ère dans le Nord de l’Inde et dans l'Empire kouchan, d’où il se répand rapidement au Tarim et en Chine, avant de se diffuser dans le reste de l’Extrême-Orient.

Nous pourrions parler d' Un MESOTERISME, ou l'accès aux PETITS MYSTERES ( Lunaire)

La quête de l'Éveil (non plus seulement du nirvāṇa) dans la motivation altruiste et universaliste du bodhicitta, que développe le bodhisattva.

--------------------------------------------------------------------------------------------

3/ Véhicule de DIAMANT , véritable Esotérisme du Bouddhisme

Le vajrayāna (sanskrit : वज्रयान) est une forme de bouddhisme d'origine indienne, nommée aussi bouddhisme tantrique, dont certains principes suivent le bouddhisme mahāyāna.

Il est surtout pratiqué de nos jours dans les régions himalayennes (Bhoutan, nord de l’Inde, Népal, sud-ouest de la Chine) et mongoles (Mongolie, Mongolie-Intérieure en Chine et est de la Russie) pratiquant le bouddhisme tibétain, ainsi qu’au Japon (tradition Shingon).

Selon les Tibétains, le vajrayāna a été enseigné par le Bouddha Shākyamuni qui a donné trois types d'instructions spirituelles visant à libérer les êtres sensibles de la souffrance et à les conduire à la plus haute perfection de l’esprit : L’Éveil.

- « Premier Tour de la Roue du Dharma », les « Quatre Nobles Vérités », donné au Parc des Daims à Sārnāth, constitue le cœur du Hīnayāna ( Ce que nous venons de voir)( EXOTERISME)
- L'Enseignement du « Deuxième Tour de la Roue du Dharma » donné au Pic des Vautours à Rajagriha (actuelle Rajgir). ( MESOTERISME)
- le Bouddha a tourné pour la troisième fois la Roue du Dharma, donnant un nouvel éclaircissement de la voie vers l’Éveil. ( ESOTERISME)

Le but de la pratique est de développer la Nature de Bouddha (Tathagatagarbha) qui est en soi.
Du fait de la présence universelle de cette Nature de Bouddha chez les êtres sensibles, les laïques sont également capables d'entreprendre la pratique.
Le Vajrayāna est souvent décrit comme un véhicule qui est plus rapide que le Mahāyāna et le Hīnayāna pour atteindre l'Eveil,( et donc la sortie de la Roue des Renaissances ) et potentiellement en une seule vie ( CETTE VIE PRESENTE) .

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

D'où l'importance du choix d'une ECOLE du VEHICULE DE DIAMANT. Il y a donc les Ecoles Tibétaines, mais perso : j'ai fait le choix du JAPON.

Le mikkyō (密教?), terme japonais, désigne l'enseignement secret du bouddhisme ésotérique Shingon et dans une moindre mesure Tendai.
Le terme Mikkyo est une traduction générale ou l'interprétation de plusieurs termes indiens possibles, il est proche du bouddhisme vajrayâna qui s'est développé principalement au Tibet.
Le mikkyō est un tantrisme dit de la main droite, car n'utilisant pas de pratiques sexuelles.


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 15:28 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant

1 / TENDAI

Pour bien comprendre le Tendai ( ou le Shingon) : il faut connaître les TROIS POISONS FONDAMENTAUX ( de l' Esprit des Hommes)





Comme l'indique ce Schéma, le COQ représente l' Orgueil; nous pourrions dire aussi la pensée EGOTIQUE.
Le Cochon est souvent le symbole de l' IGNORENCE ( en réalité de notre nature profonde qui est PURUSHA)
Le Serpent représente la HAINE-colère, aussi parfois la Jalousie.

Certaines écoles, remplace l' EGO par l'attachement, c'est assez identique : à savoir tout ramener à SOI. ( Pensées Egotiques)





On sait subdiviser cela encore ( 3, 6 )

http://img.over-blog-kiwi.com/0/53/75/28/20140512/ob_ebc4d5_diapositive1.JP…



1/ Ignorance : je le redis selon l' ADVAITA, la Grande Ignorance est celle de notre véritable NATURE ( d'ETRE un PUR ESPRIT )
2/ ACEDIE ( Non Volonté et désir du NON ETRE )
3/ La HAINE - COLERE
4/ la Jalousie
5/ Orgueil ( ou la pensée Egotique)
6/ Désirs et Avidités

Nous retrouvons à peu près les mêmes notions via les 7 péchés CAPITAUX du Christianisme :

1/ La Paresse ou l' ACEDIE.
2/ Avarice
3/ La LUXURE
4/ ORGUEIL ( central)
5/ Colère ( Haine-Colère)
6/ Jalousie
7/ Gourmandise

Ou dans le SIKHISME et l' HINDOUISME : les 5 VOLEURS

Les Cinq Démons du sikhisme appelés aussi les Cinq Voleurs sont cinq grandes faiblesses de la personnalité humaine; ce sont cinq défauts qui amènent vers le mal, et cela plutôt que de chercher le divin et les vertus.
Lors de la vie de tous les jours ils obscurcissent l'esprit, et mène tout un chacun vers l'égoïsme plutôt que l'altruisme.

Ces cinq maux sont:

1/ Kam, la luxure
2/ Krodh la rage, la colère
3/ Lobh la cupidité, l'avidité matérielle
4/ Moh l'attachement
5/ Ahankar l'ego, la fierté

-------------------------------------------------------------------------------------------------


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 15:54 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant

Ce qui va faire NAITRE les SIX MONDES ( qui sont dans la PRISON de la ROUE DES RENAISSANCES )



Pour le TENDAI, c'est surtout AUSSI, SIX ETATS MENTAUX.

Dans le bouddhisme, kāmaloka, ou kāmadhatu est le monde du désir, un des trois mondes, le plus bas, dans la cosmologie bouddhiste et il est en grande partie le samsāra. Il est lui-même constitué de six mondes....Les six mondes sont représentés dans l'image de la roue de la vie.

1/ LES ENFERS ( Chauds ou Froids)

On y renaît sous l'emprise de la colère, de la haine et de l'agressivité. ( Associé à la couleur noire et à la syllabe HOUNG )

2/ Les LIMBES ( Le monde des pretas)

On y renaît sous l'emprise de l'avarice. On décrit ses « habitants » comme des êtres possédant une grosse tête, un cou filiforme et un gros ventre. ( Associé à la couleur rouge et à la syllabe ME)

3/ Monde des Animaux

On y renaît sous l'emprise de l'ignorance et de la stupidité ( Associé à la couleur bleue et à la syllabe PAD )

4/ Monde des Hommes

C'est le monde dont nous faisons l'expérience quotidienne. On y renaît surtout par attachement à notre corps et sous l'emprise du désir ( Associé à la couleur jaune et à la syllabe NI )

5/ Monde des Asuras ( TITANS)

On y renaît sous l'emprise de la jalousie et de l'envie. Ce monde est plus spirituel que celui des humains, mais on y passe quand même une bonne partie de son temps à se battre . ( Associé à la couleur verte et à la syllabe MA )

6/ Le monde des dieux ( DEVAS)

On y renaît sous l'emprise de l'orgueil. Ces « dieux » ou deva sont encore bien loin de la réalisation ! Ils connaissent certes une profonde absorption méditative, mais sont trop attachés à leur état ! ( Associé à la couleur blanche et à la syllabe OM )

L' OBJECTIF, je le redis est de se LIBERER de la ROUE des Renaissances .

et d'atteindre les 3 états Supérieurs : ARHAT, BODDHISATTVA, voir l' ETAT de Bouddha ( nous allons voir comment ). C'est le BUT du Tendai et du Shingon ( pour rappel )


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 16:10 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant



Pour être complet, il est bon aussi de connaître les 12 causes interdépendantes

1/ Un AVEUGLE : La première de ces causes interdépendantes, c'est l'ignorance, avidya en sanskrit qui signifie la "non-connaissance". ( Je le redis, le fait de ne pas connaître notre NATURE PROFONDE ) ( qui est d'Etre un Bouddha)
2/ LE POTIER : nous sommes enchaînés au samsara, que nous renaissons encore et encore dans le cycle des existences, c'est l'ignorance en tant que productrice d'émotions perturbatrices...Le karma peut être positif, négatif ou neutre. C'est essentiellement le résultat, l'empreinte laissée en nous par nos actions.
3/ UN SINGE ( qui passe de branche en branche) : grande activité du mental
4/ DEUX RAMEURS ( qui rament l'un contre l'autre) : Manque de cohérence interne ( conflits intérieurs)
5/ SIX DOMAINES ( on en reparlera avec l'étude du Chapelet TENDAI) : 5 sens + Conscience
Dans les soutras, le Bouddha dit qu'il y a six types de consciences
les "six domaines de la perception"; aux cinq facultés sensorielles de base (vue, ouïe, toucher, odorat, goût) s'ajoute, dans le bouddhisme, le mental, considéré comme un sixième sens, du fait que, au même titre que les cinq autres, il produit et intègre des informations.
la conscience à laquelle on réfère ici n'est pas une des cinq consciences sensorielles, mais la conscience base-de-tout.
6/ lE CONTACT ( toujours un enseignement du Chapelet TENDAI)

Produit 3 types de SENSATIONS :
- Agréable
- Désagréable
- Neutre

7/ PERCEPTION

Quand on rencontre une perception, situation agréable : il y a un désir de REVIVRE CELA
Quand on rencontre une situation désagréable : il y a un désir de ne plus REVIVRE CELA


8/ SOIF : Forte envie de revivre une situation , des situations agréables
9/ SAISIE :
Ici, le désir et l'attachement ont un sens commun. Qu'est-ce que l'attachement? En voyant un objet agréable, on développe le désir d'en être près et il est difficile de s'en séparer; s'ensuit la souffrance
Lorsque nous désirons des objets et devenons attachés à eux, la saisie apparaît.
Cette soif va entraîner l'apparition de l'élément suivant: la saisie. La saisie est le mouvement intérieur, l'orientation de l'esprit vers la satisfaction de cette soif.

10/ 11/ 12 / Finalement, l'aboutissement de tout ce processus est la naissance; elle va entraîner inéluctablement la vieillesse et la mort, non seulement au niveau de l'existence d'un être, mais aussi au niveau de tous les phénomènes, sans exception, même les plus infimes

Ainsi, ce cycle des douze causes interdépendantes, s'applique à notre existence et à celle des phénomènes, à tous les niveaux. On va la retrouver par exemple, dans le processus de la renaissance.
Ainsi, ce processus des douze causes va être à la racine même de notre re-manifestation.

SAUF, si cherchons la LIBERATION.

Bien tout ceci est une BASE assez indispensable


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 16:33 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant

LE TENDAI, se veut une " pratique" simple et directe , quelques moyens habiles

CHAPELET OU JUZU



Certains GRAINS représentent les 9 Consciences

Nous avions parler des 6 premières Consciences ( 5 sens ) + Conscience

nous pouvons évoquer l’existence de 5 éléments, du subtil au brut : Espace (Ether), Air, Feu, Eau, Terre.
Au sens Ayurvédique ces éléments représentent un large éventail de propriétés physiques, chimiques, biologiques, nerveuses, mentales et spirituelles. Ces éléments sont nommés Pancha (cinq) Maha (grands) Bhutas (éléments), ou panchamahabhutas…
le boudhisme et l’hindouisme place les cinq sens comme sources des éléments « essentiels », les Tanmatra sont : l’ouï, le toucher, la vue, le goût et l’odorat.

Le TENDAI reconnaît comme l' HINDOUISME des CONSCIENCES SUPERIEURES.

ALAYA : La conscience fondamentale, ou "base de tout", est le réceptacle des traces karmiques (ālaya signifie "réserve", comme dans Himalaya, la "réserve de neige").
À l'atteinte de l'éveil, l'ālayavijñāna cesse, ou encore devient Amalavijñāna, « conscience pure ».

AMALA : Amalavijñāna, « conscience pure », désigne, dans l'enseignement du bouddhisme de l'école Cittamātra, la conscience débarrassée de toute semence impure.( neuvième conscience )

C'est là, que le TENDAI rejoint la GRANDE ECOLE de l' ADVAITA, qui nomme cette Conscience PURUSHA :En philosophie hindoue ce terme désigne « l'Être, l'esprit divin, le macrocosme », l'essence ultime de la créature, le Soi. Il est la Pure conscience, la Conscience-Témoin (sâkshin) qui observe, immobile et en silence.

Dans la Tradition Judéo-Chrétienne c'est NESHAMAH :
Ce niveau est relié directement à la source divine, et contient l'étincelle divine que chacun a reçu lors de sa naissance.
Encore composé de
( Haya, la vivante, qui correspond à l'âme spirituelle, et relie l'esprit humain à la vie universelle en lui faisant prendre conscience de sa place parmi le Tout formé par la création)+ ( Yehida, le niveau le plus élevé : Elle permet à l'esprit humain ...d'atteindre le domaine de l'essence divine )

------------------------------------------------

Il y a 4 perles qui représente les 4 VERTUS que nous devons acquérir pour devenir des BOUDDHAS.

Ceci est capital, puisque c'est l' OBJECTIF de la PRATIQUE
Nous avons vu les POISONS de l' ESPRIT, ici, nous allons découvrir les 4 ou 5 Antidotes ( 5 VAINQUEURS)
C'est AUSSI la dernière partie de l' OCTUPLE SENTIER ( Acquisition des 4-5 SAGESSES)

les Quatre États Sublimes : Amour, Compassion, Joie et Équanimité.

Quatre Incommensurables
aussi appelés brahmavihāra (pāli et sanskrit), les « demeures de Brahma"

Maitrī (sanskrit) ou Mettā (pāli), la bienveillance, « souhait que tous les êtres trouvent le bonheur et les causes du bonheur »
Karuṇā (sa. et pa.), la compassion, « souhait que les êtres soient libérés de la souffrance et des causes de la souffrance »
Muditā (sa. et pa.), la joie sympathisante ou l'altruiste, « souhait que les êtres trouvent la joie exempte de souffrance »
Upekṣā (sa.) ou Upekkhā (pa.), l'équanimité ou le détachement, « souhait que les êtres demeurent égaux et en paix quels que soient les événements, bons ou mauvais, qu'ils soient libres de partialité, d'attachement et d'aversion »

L’amour, la compassion, la joie et l’équanimité sont la nature même d’un être éveillé

Pratiquer l’esprit d’amour incommensurable met fin à la colère dans le cœur des êtres vivants. Pratiquer l’esprit de compassion incommensurable met fin au chagrin et au tourment dans le cœur des êtres vivants. Pratiquer l’esprit de joie incommensurable met fin à la tristesse et au chagrin dans le cœur des êtres vivants. Pratiquer l’esprit d’équanimité incommensurable met fin à la haine, à l’aversion et l’attachement dans le cœur des êtres vivants.»


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 17:00 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant

Le TENDAI proscrit les représentations du Bouddha ( pour que nous trouvions notre GRAINE de Bouddha surtout en nous) , la pratique du YOGA de la VISION ( lire la partie Shingon) se fait face à une CALLIGRAPHIE

Gohonzon (御本尊?) signifie « objet de respect fondamental » ou « objet fondamental de vénération ».
permettant à toute personne de faire surgir son état de bouddha.



Pour des RAISONS pratiques, je montre quand même en dessins ???



Dans les 4 coins les 4 GARDIENS
Très important : les deux BOUDDHAS, l'un est le Bouddha de cycle présent ( KALI YUGA, MAPPO en Japonais )

-------------------------------------------------
MAPPO :

Mòfǎ 末法 (chinois), mappō まっぽう (japonais), « fin du dharma » ou « fin du bouddhisme », est la dernière des trois ères de l'histoire du bouddhisme selon une idée qui a germé au Moyen-Age en orient1. Un nouveau bouddha est censé arriver et un nouveau cycle débuter.

Selon certains, le JAPON est la TERRE du " nouveau Bouddhisme"

-------------------------------------------------

L'autre est le Bouddha du cycle Antérieurs ( Kashyapa (en sanskrit, en pali: kassapa) est le nom propre d'un des sept bouddhas antiques qui ont précédé Gautama Buddha, le bouddha historique)

Au centre la TOUR AU TRESOR , qui est apparue au PIC DE l' AIGLE : mentionné dans le SUTRA DU LOTUS

Le Sūtra du Lotus est l'appellation simplifiée du Sūtra du Lotus de la Loi merveilleuse, en sanskrit सद्धर्मपुण्डरीकसूत्र / Saddharmapuṇḍarīkasūtra, en chinois Miàofǎ Liánhuā Jīng (妙法蓮華經), souvent abrégé en Fǎhuā Jīng (法華經), en coréen Myobeop Yeonhwa Kyong, en japonais Myōhō Renge Kyō ( qui est le MANTRA secret de l'école TENDAI)

Il occupe une place primordiale dans des écoles mahāyānistes, c'est sur ce sûtra que furent fondées les écoles Tiantai (T'ien t'aien) en Chine, Tendai et Nichiren au Japon.

La notion des moyens habiles ou opportuns (upaya) y joue un rôle important, et une grande emphase est mise sur la dévotion qui, assure-t-il, peut sauver aussi bien que l’ascèse traditionnelle, en particulier durant la période de déclin du bouddhisme.( MAPPO pour rappel )

Le Sûtra du Lotus se présente comme un enseignement prodigué par le Bouddha à la fin de sa vie terrestre, au Pic des Vautours (ou Pic de l'Aigle)

- Texte mahāyāna, le Sûtra du Lotus envisage un « bouddha éternel », le dharmakāya, qui donne lieu à des émanations sous forme de sambhogakāya ou Nirmāṇakāya.


- Il définit pour la première fois le terme mahāyāna « grand véhicule » comme une voie plus efficace que celles de l’auditeur et du pratyekabuddha (bouddha solitaire) - qui ressortissent au hīnayāna, « petit véhicule » - et expose la notion d’ekayāna, « véhicule unique » subsumant les deux autres, dont il se veut l’expression.


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 17:19 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant

Petite parenthèse, le TENDAI inclus les divinités du SHINTOISME , dont BENTEN

Benzaiten (弁財天?) est une divinité bouddhiste japonaise et hindoue Sarasvatī du savoir, de l'art et de la beauté, de l'éloquence, de la musique, de la littérature, des arts et des sciences, de la vertu et de la sagesse, de la prospérité et de la longévité. Elle fait partie des Sept Divinités du Bonheur.



Et par exemple DAIKOKUTEN ( qui n'est autre que SHIVA): Daikokuten (大黒天?, Mahakala, sanscrit « le grand noir »), ou simplement Daikoku.
( La forme irritée que l'on retrouve dans le mandala shingon du taizōkai possède six bras, deux des bras soulèvent la dépouille d'un éléphant, un autre éventre avec une épée une gazelle, un autre tient par le chevelure un deva. Cette forme rarement représentée hors des cercles fermés du tantrisme japonais, faisait l'objet de rituels liés à la guerre dans le Japon ancien. Il est aussi présent sous sa forme habituelle, dans le mandala créé par Nichiren le gohonzon associé à Kishimojin)



C'est la divinité vénérée aussi, par la secte SHINTO : Mahikari

Sūkyō Mahikari (崇教真光?) est une nouvelle religion japonaise1 (Shinshūkyō) fondée en 1959.

Pour terminer sur le TENDAI , Mikao Usui fondateur du Reiki, venait du TENDAI, toujours bon à savoir


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 17:34 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant

Bien, passons au SHINGON encore plus SECRET et ESOTERIQUE

Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 17:38 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant

Shingon (眞言 ou 真言?) est une école bouddhiste japonaise ésotérique, fondée au IXe siècle1 par le moine Kūkai (空海) qui reçut le titre posthume de Kōbō Daishi (弘法大師), le grand diffuseur de la Loi.

NOTE : un lien avec
en CHINOIS ?

La doctrine et les enseignements du Bouddhisme Shingon trouvent leur expression définitive durant l'époque de Heian (794-1185) quand, en 804, le moine bouddhiste Kūkai se rend en Chine, dans la ville de Xi'an (西安) (alors appelée Chang-an), au temple Qinglong (青龙寺, Temple du dragon bleu) afin d'y étudier le bouddhisme ésotérique sous la direction du Maître Huiguo, l'élève préféré du légendaire Amoghavajra.

Le BUT est d'arriver à AMALA : L'esprit glorieux, le plus secret, le plus caché. Il est symbolisé par le tathagata maha Vairocana et expliqué par l'école Shingon. Si l'exotérisme a ôté le voile de l'esprit et soigné ses différentes maladies, l'enseignement ésotérique dévoile à présent le trésor caché (voir aussi Ibn Arabi) qui devient manifeste.

Le Shingon Dharani Shu est l’enseignement très secret de la parole sacrée du Bouddha en état d’illumination.

Le Shingon est le bouddhisme tantrique du japon, c’est le "Mikkyo" terme traduisant le sanscrit guyayana (véhicule des secrets).

C’est donc au début du IX siècle que Kukaï, connu ultérieurement sous son titre posthume et honorifique de Kôbô Daïshi, le grand instructeur de la loi, décida à l’issue de nombreuses années consacrées à l’ascèse, de partir en chine d’ou il reçu de son maître Keika Aajari (houei kuo) la doctrine bouddhiste ésotérique chinoise, ce vers 804.

Les quatre rituels principaux pratiqués par les moines Shingon sont le juatchido ou rituel des 18 mudras, le rituel du mandala du taizokai (la matrice) celui du kongakai (le vajra) et les rituels de feu (goma) extrêmement répandu et couramment exécutés au japon.


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 17:49 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant

Shingon is called Mikkyō 密教, in Japan, which translates to ‶secret teaching″, which is mostly translated as esoteric Buddhism in the west. In context of Buddhism as a whole, Shingon belongs like Tibetan Buddhism to the Diamond vehicle or Vajrayana. It is often also called Tantric or Mantra Buddhism.

The Shingon method is called in Japan Sanmitsu 三密 or the method of three mysterial manifestations of body, speech and mind.

Perso, j'aurai dit , une initiation aux 3 yogas Secrets : celui du CORPS, de la PAROLE et de la VISION ( mais c'est pareil)

Usually a mediation has a fixed form, which the student receives from his teacher during a personal transmission.

YOGA du CORPS ( Mudra - Body) : we use it to focus our mind or to copy the body posture of a Buddha or a certain deity into our own body.

YOGA de la Parole ( Mantra - Speech) : The practice of reciting mantras goes back to the pre-vedic tradition and can be as short as one syllable, like "ōm" or quite long.

The probably most famous mantra in Japan is "Namu Amida Buttsu", "Namu Daishi Henjo Kongo"

YOGA de la VISION : Mandala – Mind ; The two pictures on the left and right side of this text are called Kongokai- (left) and Taizo-Mandala (right). Both Mandalas are playing an important role in Shingon practice. They can be understood in different ways.

+

the fire meditation, called Goma 護摩 is known well.
Komyo-in a un autel de feu ou sont pratiqués des Gomas rituels de feu, lesquels sont dédiés à Fudo myoo (Achalanatha) .( SHIVA)
Serviteur des ascètes qui suivent la voie du bouddha, il les porte sur le lotus à8 pétales situé au sommet de sa tête. Son glaive tranche la confusion et les doutes, les flammes qui l'entoure brûlent les passions, son lasso symbolise autant l'immobilisation des forces hostiles à l'éveil, que la grande concentration. Son oeil gauche est à moitié fermé, son oeil droit est ouvert. Il fait entrer dans le suprême véhicule.



Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 18:04 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant



Je termine par ce THANGKA

Les 5 VAINQUEURS ( ce que nous devons acquérir) pour devenir un Bouddha

Les cinq dhyani bouddhas ou bouddhas de méditation, encore appelés les cinq bouddhas de sagesse (chinois : 五智如来 ; pinyin : wǔzhì rúlái, prononcé en japonais : gochi nyōrai), sont un groupe de déités qui, dans le courant vajrayana, représentent les cinq aspects du bouddha primordial et les cinq sagesses permettant de transformer les cinq émotions négatives en énergie positive....En sanskrit ils sont appelés jinas (conquérants) ou tathagatas (Ainsi-venu), en chinois Wufang fo

Chacun des cinq bouddhas symbolise un aspect différent de la sagesse. Ces aspects de la sagesse sont collectivement appelés les « cinq jñanas », les « cinq sagesses » ou les « cinq connaissances ».

Le principe des cinq bouddhas repose sur la notion du trikaya, proposée à l’origine par l’école yogacara du courant mahayana. Selon cette théorie, le Bouddha Gautama est la manifestation visible aux yeux de tous (nirmanakaya) d’un bouddha primordial (dharmakaya).

Akshobhya ( Est) ; colère-haine ( cf Poisons Fondamentaux de l' Esprit)
Amoghasiddhi ( Nord) ; jalousie
Amitabha ( Ouest) ; avidité
Ratnasambhava ( Sud ); orgueil
Vairocana ( Centre) ; ignorance ( LUI REPRENSENTE notre VERITABLE Nature)

Ils représentent aussi : AMOUR, COMPASSION, JOIE, EQUANIMITE et notre NATURE PROFONDE ( ETAT de Bouddha)


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 19:36 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant

APPENDICES ::

Dans toutes les voies Traditionnelles, il existe des voies Esotériques.

Exemples :

JUDAISME : Le hassidisme H'abad ou de Loubavitch (hébreu : חסידות חב'ד Hassidout Haba'd, Haba'd étant l'acronyme de Hokhma Bina Da'at, « sagesse, compréhension, savoir »1) est l'une des branches principales du hassidisme contemporain.
Le judaïsme hassidique ou hassidisme (hébreu : חסידות 'Hassidout, « piété » ou « intégrité », de la racine חסד « générosité », yiddish : חסידיש 'Hassidiche) est un mouvement de renouveau religieux, fondé au XVIIIe siècle en Europe de l'Est.
Ses origines idéologiques et historiques sont généralement associées à Isra'el ben Eli'ezer, connu sous le nom de Ba'al Shem Tov (« Maître du Bon Nom » ; acronyme « Besht »), et à ses enseignements.
Le hassidisme se divisa ultérieurement en de nombreux sous-ensembles, dont l'un des plus célèbres est actuellement le mouvement loubavitch.

ISLAM :

Le soufisme (en arabe : تصوف, tassawuf) représente une tendance ésotérique et mystique de l'islam sunnite1. Il s'agit d'une voie d'élévation spirituelle par le biais d'une initiation dite tassawuf ou encore tariqa.Du point de vue doctrinal, le soufisme est un courant ésotérique et initiatique, qui professe que toute réalité comporte un aspect extérieur apparent (exotérique ou zahir) et un aspect intérieur caché (ésotérique ou batin). Il se caractérise par la recherche d'un état spirituel qui permet d'accéder à cette connaissance cachée.

Le Tassawuf comprend non seulement la haqiqa mais aussi l'ensemble des moyens destinés à y parvenir, appelé tariqa - « voie » ou « sentier » - conduisant de la charia vers la haqiqa, c'est-à-dire de l'« écorce » (el-qishr) vers le « noyau » (el-lobb) par l'intermédiaire du « rayon » allant de la circonférence vers le centre.
Il se caractérise parfois par des pratiques ascétiques visant à purifier l'ego (comme la méditation, mouraqaba), mais l'élément commun à tous les soufis sans exception, c'est le dhikr (prononcer « zikr »), qu'on pourrait traduire par « remémoration » ou « invocation », qui consiste à se remémorer Dieu notamment en répétant son nom .

Le chiisme (ou shî'isme1) constitue l'une des trois principales branches de l’islam avec le sunnisme et le kharidjisme.
Les chiites pensent que des personnes choisies parmi la famille de Mahomet (les imams) sont la meilleure source de connaissance à propos du Coran, de l'islam,



Christianisme : il semble évident, qu'un Esotérisme Chrétien ait existé, existe encore. Dans l' Orthodoxie, une piste à suivre :

L'hésychasme (du grec ἡσυχασμός, hesychasmos, de ἡσυχία, hesychia, « l'immobilité, le repos, calme, le silence ») est une pratique spirituelle mystique enracinée dans la tradition de l'Église orthodoxe et observée par l'hésychaste (en grec ἡσυχάζω, hesychadzo, « être en paix, garder le silence »).
La prière pure est l'activité spirituelle, du mens (l'esprit), et non de l'anima (l'âme psychique, le siège des sentiments). L'homme qui a atteint la prière pure n'a plus conscience de prier.
Saint Païssy Velitchkovsky et ses disciples répandirent l’hésychasme en Russie et en Roumanie, même si la pratique de la prière de Jésus était déjà connu en Russie, comme l’atteste la pratique autonome de saint Seraphim de Sarov.

la tradition de saint Jean Cassien en Occident concernant la pratique spirituelle de l'ermite peut être considérée comme une tradition parallèle et puisant ses origines dans la même source que celle de hésychasme pour l'Église orthodoxe.


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 731

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 19:58 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon Répondre en citant

Taoïsme :

Le titre de Maître céleste (天師 ; pinyin : tiānshī) est porté par les patriarches d’un ensemble d’écoles taoïstes prétendant descendre de l’École des cinq boisseaux de riz fondée sous les Han orientaux, la première à l’utiliser

Hindouisme :

Sikhisme : Le sikhisme est une religion monothéiste fondée dans le nord de l'Inde au XVe siècle par le Gurû Nanak.
Le mot ਸਿੱਖ (sikkh) est un mot pendjabi qui est dérivé du mot sanskrit शिष्यः (śiṣya) signifiant disciple ou étudiant, ou de शिक्ष (śikṣa), signifiant étude ou "instruction" Khushwant Singh



Le shivaïsme est une branche de l'hindouisme, basée sur les textes des Purana, dont les fidèles, les shivaïtes (śaiva en sanskrit1), considèrent Shiva comme divinité d'élection, effectuent des pratiques yogiques et ascétiques, ainsi que des rituels souvent codifiés dans les Agama et influencés par le tantrisme.

L’Advaita Vedānta (sanskrit ; devanāgarī : अद्वैत वेदान्त ; se prononce /ədvaitə ve:dα:ntə/[réf. nécessaire]) est la forme la plus répandue de la philosophie du Vedānta1. Advaita signifie littéralement « non deux » et se traduit le plus souvent par non-dualité2. Son principe fondamental affirme la non différenciation de l'individualité ou l'âme individuelle3 (jīvātman) et de la Totalité (Brahman) qui est neutre.

Aussi :

La Brahma Kumaris est une organisation spirituelle mondiale qui s'est consacrée à la transformation du soi et au renouvellement du monde. Fondée en Inde en 1937, elle couvre actuellement plus de 110 pays sur tous les continents et a exercé un rôle important dans plusieurs secteurs

L'association internationale pour la conscience de Krishna (International Society for Krishna Consciousness), couramment appelée par son acronyme anglais ISKCON (et dont les membres sont communément appelés « Hare Krishna » à cause du mantra chanté par ses adeptes) est un courant de l'hindouisme qui s'inscrit dans le mouvement de la bhakti1, dédié au seigneur Krishna – considéré par le fondateur et les adeptes comme Dieu, la Personne Suprême2. Les croyances de l'organisation pour la conscience de Krishna sont une expression particulière du Vaishnavisme3 (Gaudiya Vaishnav (en)), basé sur la Bhagavad Gita


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:12 (2018)    Sujet du message: Tendai et Shingon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rencontres de l 'extraordinaire Index du Forum -> rencontresdelextraordinaire -> rencontresdelextraordinaire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com