rencontres de l 'extraordinaire  Index du Forum

rencontres de l 'extraordinaire
Ufologie, parapsychologie,Esotérisme et même spiritualité.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Eglise Libérale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rencontres de l 'extraordinaire Index du Forum -> rencontresdelextraordinaire -> rencontresdelextraordinaire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 253

MessagePosté le: Mar 17 Oct - 07:12 (2017)    Sujet du message: Eglise Libérale Répondre en citant

The Liberal Catholic Church teaches the existence of God, infinite, eternal, transcendent and immanent
God manifests in his universe as a Trinity, called in the Christian religion Father, Son and Holy Spirit, three Persons in one God,

1/ the Father the cause of all
2/ the Son the Word who was made flesh and dwelt among us
3/ the Holy Spirit the life-giver, the inspirer and sanctifer.

Man is a complex of spirit, soul and body.

The spirit of man made in the image of God is divine in essence. Therefore he cannot cease to exist, he is eternal and his future is one whose glory and splendour have no limit.

The divinity which was manifest in him is gradually being unfolded in every man until each shall come 'unto a perfect man, unto the measure of the stature of the fulness of Christ' (Eph. 4:13).

This spiritual unfoldment takes place under an inviolable law of cause and effect. 'Whatsoever a man soweth that shall he also reap' (Gal. 6:7).
and greatly influence the circumstances of his next birth
There is a communion of saints, just men made perfect or holy ones, who help mankind.

It is the duty of man to learn to discern the divine light in himself and others, that light 'which lighteth every man' (John. 1:9).

The service of humanity, reverence for all life and the sacrifice of the lower self to the higher are laws of spiritual growth.

Christ, the living head of the church which he founded, is the true minister of all sacraments


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Oct - 07:12 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 253

MessagePosté le: Mar 17 Oct - 07:35 (2017)    Sujet du message: Eglise Libérale Répondre en citant

G. S. ARUNDALE

Is there a Kundalini chain linking the constituent elements of our own solar system, and another chain linking together the various solar systems? Surely so

Kundalini is also the breaker of barriers between the individual himself and the larger Self without.

1/ The dizziness is perhaps the physical expression of a new relativity, of a new adjustment, other worlds than the physical beginning to be open to a gaze which the individual has not yet learned to control

2/ The individual feels as if he were living elsewhere, so that the outer world seems to be at a distance.

3/ In the Silence the clarion call of a pure Note of Forthgoing causing the Silence to vibrate in the rhythm of its own Perfection.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

THERE IS TIME TO ACHIEVE PERFECTION
THE HIGHER LIFE
ALL RELIGIONS HAVE ONE SOURCE

TRAINING THE BODY
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ANNIE BESANT

Once again we turn our eyes to history, to see whether Christianity was unique among religions in having no inner teaching, or whether it resembled all others in possessing this hidden treasure.
The Lesser Mysteries, but the deeper meaning was said to be given only to the Initiates.
The "second birth" is another well-recognised term for Initiation; even now in India the higher castes are called "twice-born", and the ceremony that makes them twice-born is a ceremony of Initiation
Now S. Timothy holds an important position, as representing the next generation of Christian teachers. He was a pupil of S. Paul, and was appointed by him to guide and rule a portion of the Church. He had been, we learn, initiated into the Mysteries by S. Paul himself
the solemn benediction of the Initiator, who admitted the candidate
he vow of the new Initiate pledged in the presence of the Elder Brothers, and of the assembly of Initiates.
We come next to S. Clement of Alexandria and his pupil Origen
Cardinal Newman recognises a secret tradition, handed down from the Apostles

In the eleventh century Bernard of Clairvaux (A.D. 1091-1153) and Hugo of S. Victor carry on the mystic tradition
S. Bonaventura the Seraphic Doctor, and the great S. Thomas Aquinas (A.D. 1227-1274) in the thirteenth.
Eckhart is followed, in the fourteenth century, by John Tauler, and Nicolas of Basel, "the Friend of God in the Oberland"

The sixteenth century saw the birth of Jacob Bohme (A.D. 1575-1624), the "inspired cobbler
Nor should we omit Christian Rosenkreutz (d. A.D. 1484), whose mystic Society of the Rosy Cross, appearing in 1614
Alphonse Louis Constant, better known under his pseudonym, Eliphas Levi, has put rather well the loss of the Mysteries, and the need for their re-institution

The Sacraments of the Christian Church lost much of their dignity and of the recognition of their occult power among those who separated from the Roman Catholic Church at the time of the "Reformation".

1. The Sacrament of Baptism is found in all religions, not only at the entrance into earth-life, but more generally as a ceremony of purification. The ceremony which admits the new-born — or adult — incomer into a religion has a sprinkling with water as an essential part of the rite, and this was as universal in ancient days as it is now

But Marriage has a yet deeper meaning; religions with one voice have proclaimed it to be the image on earth of the union between the earthly and the heavenly, the union between God and man. And even then its significance is not exhausted, for it is the image of the relation between Spirit and Matter, between the Trinity and the Universe. So deep, so far-reaching, is the meaning of the joining of man and woman in Marriage.


Dernière édition par Rhodan le Mar 17 Oct - 08:07 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 253

MessagePosté le: Mar 17 Oct - 08:02 (2017)    Sujet du message: Eglise Libérale Répondre en citant

Other beings are below us in evolution — animals, plants, minerals, and elemental lives — as the Angels are above us; and as we thus study, a conception dawns upon us of a vast Wheel of Life, of numberless existences, inter-related and necessary each to each, man as a living Intelligence, as a self-conscious being, having his own [Page 287] place in this Wheel. The Wheel is ever turning by the divine Will, and the living Intelligences who form it learn to co-operate with that Will, and if in the action of those Intelligences there is any break or gap due to neglect or opposition, then the Wheel drags, turning slowly, and the chariot of the evolution of the worlds goes but heavily upon

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Emille Beson (admirateur de Sédir )

Emile Besson

http://www.les-compagnons-de-samarie.fr/emile-besson

Puis c’est la rencontre avec Sédir dont il devient en 1919 l’un des plus proche collaborateur.



Les voies initiatiques simplement intellectuelles, qui ne font pas de la charité la pierre angulaire de la régénération, n'atteignent donc pas le Royaume de Dieu

C'est que ce salut ne consiste pas à entrer dans un paradis temporaire, à accéder à une halte de repos ; il consiste dans une purification totale de nos organismes spirituels, dans une refonte radicale de notre être qui rend possible l'épanouissement du Verbe en nous

Tous les grands mystiques ont reconnu l'existence de cette âme divine en nous, distincte de nos facultés mentales et animiques d'intelligence, de mémoire, de volonté, de sensibilité, lesquelles forment la personnalité proprement dite, siège du libre arbitre, capable de bien et de mal. L'âme est impeccable et infaillible.

Le Verbe crée d'abord les univers, en leur donnant la vie naturelle et, en même temps, Il sème en eux les germes de la Liberté qui est Lui-même ; c'est le don royal qu'Il fait à Ses créatures

Par cette seconde intervention Il reprend le libre arbitre des créatures, sali par le péché, perverti par les transgressions de la Loi d'amour, pollué au contact de toutes les souillures de l'égoïsme

" Parmi tous les arbres du Jardin d’Eden il en est deux : l’arbre de la Connaissance et l’arbre de la Vie, que l’Homme et la Femme ne doivent pas toucher. Bien entendu, l’Homme et la Femme succombent à la tentation. Qui de nous n’a pas pensé que si Dieu ne voulait pas que l’Homme acquît la Connaissance et l’Immortalité, il lui était facile de ne pas placer ces arbres dans l’Eden ou de mettre l’Homme hors de leur voisinage ? – la tentation, il est vrai, fut l’œuvre de Satan. Mais l’antique serpent n’a pas pu pénétrer dans le jardin et s’adresser à la Femme sans que le Maître du Jardin l’ait su ni l’ait voulu."

" Mes amis, ne trouvez-vous pas inouï que le péché, tout personnel, du premier Homme et de la première Femme, si énorme qu’il ait été, doive être payé collectivement par toute leur postérité, de génération en génération, pendant des siècles par milliers ? "

A un moment donné Dieu a dit à une partie des anges : « Partez acquérir la connaissance. » Dieu les a donc envoyés à l’extrémité du Relatif, à charge par eux de remonter au travers de tout ce Relatif jusqu’à Lui

L’intérêt personnel est l’aiguillon qui nous fait travailler, le moteur qui nous fait avancer. S’il n’était pas en nous, nous ne ferions jamais rien.

Si l’homme n’était pas descendu, il ne connaîtrait rien. Descendu puis remonté, il est au-dessus des anges. C’est ainsi que tous nous reviendrons à notre point de départ.

Lucifer est donc l’antagoniste de Dieu, mais il n’est pas Son ennemi. Il est son collaborateur indispensable

Le Christ veut apporter au monde non pas du provisoire mais de l’éternel, Il veut l’éclairer non pas par le dehors mais pas le dedans

Pour recevoir cette Lumière, il faut d’abord reconnaître qu’on est dans la nuit. La lumière ne brille que dans les ténèbres. Et puis, il faut éteindre en soi les lumières de ce monde

Il faut que nous recevions cette Lumière jusqu’au fond de notre être. Il faut que nous la recevions dans notre esprit et elle nous fera quitter l’adoration des idoles pour le culte du vrai Dieu

Sundar Singh
Ses visions portent souvent sur la vie future. Il voit trois ciels : 1° la paix de l'âme qui vit tout près du Christ ; 2° l'antichambre du Ciel proprement dit : les élus ne voient pas encore le Christ, mais sentent Sa présence ; 3° la présence définitive de Dieu.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A cette époque, Papus — de six ans et demi plus âgé que Sédir — avait déjà publié le Traité élémentaire de sciences Occultes et il préparait son remarquable Essai de philosophie synthétique. Il avait fondé, en 1888, la revue L'Initiation et, en 1890, Le Voile d'Isis, consacré surtout au côté ésotérique de l'occultisme. Il avait également constitué un groupement d'étudiants occultistes qui se réunira plus tard 4, rue de Savoie, d'abord sous le nom de « Groupe indépendant d'Etudes ésotériques
Non seulement Papus ouvrit à Sédir les trésors de sa bibliothèque, mais il le mit en rapport avec les chefs du mouvement occultiste d'alors, notamment avec Stanislas de Guaita
Sédir, anagramme de « désir ». Désir de Dieu
C'était le temps où Guaita avait entrepris la rénovation de l'Ordre rosicrucien et où Papus avait fondé l'Ordre martiniste
il devînt membre de l'H. B. of L. (Hermetic Brotherhood of Luxor)
consacré, sous le nom de T Paul, évêque de Concorezzo dans l'Église gnostique de Doinel.
Dans le domaine moins obscur des recherches alchimiques il lui fut permis de retrouver les bases du « Grand Oeuvre ». Il ne réalisa pas l'or philosophal, mais il prépara la poudre de projection et un élixir aux propriétés puissantes.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

BESSON à propos du Bouddhisme

En réalité, le Bouddhisme ne nie pas le "moi" ou l'esprit ; il nie le caractère absolu de l'esprit ou du "moi"
la voie qui conduit à cette suppression. Cette voie, c'est la connaissance et l'observation de la "Bonne Loi",
Donc, le centre de la prédication du Bouddha est non pas un système relatif à l'origine du monde et à la nature de la Cause première, mais la délivrance de la douleur et la voie qui mène a cette délivrance
En effet, la douleur, pour le Bouddhisme, ne vient pas à l'homme de quelque agent extérieur qu'il ne peut saisir ; elle n'est pas non plus inhérente à une substance immuable - ce qui la rendrait incurable ; elle est dépendante de conditions et comme, en dernier ressort, elle dépend de la volonté de l'homme qui souffre et d'elle seule, il ne tient qu'à l'homme de la détruire.

Le nirvâna n'est pas un paradis. Le paradis (svarga) est une idée hindoue ; l'excellence du karma y fait aller ; mais on n'y reste pas à perpétuité. Le nirvâna est le contraire du paradis ; celui-ci est un épisode dans le long voyage de l'être qui transmigre, le nirvâna est la fin de la transmigration ; le paradis est le fruit du mérite, le nirvâna suppose l'absence de mérite et de démérite.

On ne peut parler de pessimisme a propos de l'enseignement du Bouddha
L'Evangile guérit et perfectionne, il redresse et purifie, il ne détruit pas. Pour le Bouddha, le but suprême de l'homme, c'est la suppression de la douleur, donc de la vie même, puisque pour lui toute existence est douleur. Le Christ a enseigné que l'épreuve est le chemin nécessaire du bonheur et il a déclaré heureux les pauvres, heureux ceux qui pleurent. Le Christ n'a pas supprimé la souffrance, il l'a ennoblie, il l'a rendue féconde, il en a fait l'instrument de tout progrès et le gage de notre grandeur future.


Dernière édition par Rhodan le Mar 17 Oct - 09:13 (2017); édité 2 fois
Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 253

MessagePosté le: Mar 17 Oct - 08:41 (2017)    Sujet du message: Eglise Libérale Répondre en citant

Phaleg

L’homme est à ce moment spiritualiste, il croit en Dieu, mais ce spiritualisme est encore en partie philosophique. L’évolution continue, et l’être humain deviendra un mystique dès qu’il aura compris le Christ et aura répondu à Son appel séculaire.
Dès ce moment le Christ est votre guide, votre ami, votre maître. Suivez-Le, Aimez-Le. Il vous revêtira un jour de la robe lumineuse qui vous permettra l’entrée dans le Royaume de Son Père

En premier lieu, votre travail spirituel doit être l'objet d'une soigneuse préparation
Examiner les obstacles venant du Monde : Rechercher comment les vaincre : Etudier la meilleure manière de vous y prendre avec les autres

Comment donc nous y prendre ? Comprendre tout d'abord l'importance du silence

Exercez-vous chaque jour à vous oublier, souvenez-vous que depuis le matin jusqu'au soir votre travail spirituel doit être incessant. Dans la rue, dans les voitures publiques, ne vous laissez pas entraîner par vos chagrins et vos épreuves ; oubliez-les.

Ecoutez attentivement les plaintes des souffrants, mais avant de les consoler ou de les éclairer, attendez de sentir en vous la vraie pitié fraternelle et ne répondez pas avant d'avoir prié.

Si quelqu'un se sent indisposé devant vous, et si plusieurs personnes s'empressent autour de lui pour le conduire à un pharmacien, souvenez-vous que vous n'êtes ni médecin, ni magnétiseur, tenez-vous à l'écart et demandez au Maître qu'un de ses Anges vienne guérir le malade.

Le travail une nécessité sociale indiscutable, et le Mystique doit se diriger ici lentement vers un Etat d'être intérieur très difficile à atteindre

Notre hérédité de carnivores est telle aussi, que sauf quelques rares exceptions, on ne peut se priver entièrement de viande. Mais on peut en diminuer beaucoup la quantité. La meilleure proportion est un tiers de viande, de poissons, d’œufs, contre deux tiers de légumes. Les fruits cuits et certaines crudités, riches en vitamines, sont aussi à recommander

Les Anges verront toutes ces prières, et les porteront au Christ, de sorte que parfois, telle au telle guérison, telle ou telle aide seront obtenues sans même que vous en ayez eu conscience. Je vous recommande tout particulièrement cette Prière matinale ; j'y attache tant d'importance que je vous prie de l'écrire en gros caractères.

Une journée ainsi commencée sera forcément bénie, et cette bénédiction entraînera une plus grande facilité dans le travail, une attention plus sûre, toujours en éveil.

Vous le savez, notre but est avant tout de servir, d'aider, de demander jour et nuit au Christ qu'Il veuille diminuer l'intensité du mal sur la Terre. La Prière peut rendre supportable la souffrance et donner la résignation. A notre demande, le Ciel rectifie, allège le mal, en change la répartition ; tout cela, nous en avons des preuves journalières, et nous n'en pouvons douter.


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 253

MessagePosté le: Mar 17 Oct - 08:59 (2017)    Sujet du message: Eglise Libérale Répondre en citant

Pour Catherine Emmerich, Melchisédech était une sorte d'ange sacerdotal chargé de préparer le grand-oeuvre de la Rédemption. Saint Yves d'Alveydre le présente comme le survivant au temps d'Abraham de l'ancienne Eglise universelle du Bélier, de Ram, détrônée par l'Eglise du Taureau, d'Irschou.

---------------------------------------------------

Jacob Behmen (Jakob Boehme) 1575-1624

Soul is not willing in this Lifetime to come into the Divine Resignation of its Will, or to enter into the Will of God; but goeth on still in its OWN Lust and Desire, in Vanity and Falsehood, and so entereth into the Will of the Devil


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 253

MessagePosté le: Mar 17 Oct - 09:19 (2017)    Sujet du message: Eglise Libérale Répondre en citant

Dr. Franz Hartman

Le processus est simple et naturel. Un rayon de la lumière spirituelle entre dans le coeur et stimule les éléments supérieurs de l'âme pour les rendre vivants et actifs. Il établit - pourrait-on dire - un centre de polarité dans l'âme, causant l'expansion du germe spirituel et engendrant une vie spirituelle supérieure à tout ce dont l'être humain physique est capable de prendre conscience. Comme les énergies du soleil terrestre pénètrent le coeur d'un arbre et y causent la croissance des branches et des rameaux, le développement des fleurs et des fruits, les énergies du soleil céleste de grâce pénètrent le coeur humain et causent le développement d'une âme dont l'activité s'étend bien au-delà des limites du corps physique.

Le fait que beaucoup de gens ne réalisent même pas que le Christianisme possède un héritage mystique qui lui est propre, est un témoignage de la détermination de l'église primitive de supprimer toute conception spirituelle qui s'opposait à son paradigme en la nommant hérésie.

La Science hermétique enseigne que l'âme connue sous le nom de Jésus Christ fut le premier être humain à faire le saut évolutif de l'Homo Sapiens à l'Homo Spiritualis

Elle enseigne que cette âme prit conscience par la pratique, par de nombreuses incarnations, de son identité et de sa nature véritables. Lorsque cette âme vint dans ce monde comme l'être humain que nous appelons Jésus, il naquit comme un fils de Dieu parfait, sa conscience étant entièrement et parfaitement alignée sur la Volonté Divine.

La menace de notre être régénéré, ou l'humanité spiritualisée était trop grande pour le Clergé de l'époque du Christ et elle l'est encore aujourd'hui.


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 253

MessagePosté le: Mar 17 Oct - 09:28 (2017)    Sujet du message: Eglise Libérale Répondre en citant

7-14 ans :

THE child now enters the third ten-yearly period of his life, the period of the animal-man. From the years of twenty to forty the world is his school, which he must enter, and in which he must be tested; only the advanced soul can pass through this period and retain hold upon the bird-man of his youth. He leaves the birds and trees, who teach him no longer, and enters the world of men in search of manhood. Manhood begins with the first conscious contact with creative fire which surges up within him and demands expression; until the means for that expression are found, there will be conflict in his soul.

From that conflict, will is born

------------------------------------------------------------

Geoffrey Hodson

Le corps décontracté.

Je ne suis pas le corps physique. Je suis le Soi spirituel.
Je ne suis pas les émotions. Je suis le soi spirituel.
Je ne suis pas le mental. Je suis le Soi spirituel
Cela signifie que l'on sera calme, équilibré, attentif, enraciné dans l'Éternel


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 253

MessagePosté le: Mar 17 Oct - 09:35 (2017)    Sujet du message: Eglise Libérale Répondre en citant

CROSSE :

Nous avons parlé de la crosse de l'Évêque. Dans les Églises Catholiques la crosse est surtout considérée comme un emblème du rôle pastoral de l'Évêque. Il ne semble pas y avoir d'idée quelle puisse jouer un rôle important dans la transmission des pouvoirs du Christ. Un des Évêques Fondateurs de l'Église Catholique Libérale, Mgr C.W. Leadbeater, partant de l'idée qu'il existe une relation fondamentale entre tous les êtres, pierres, plantes, animaux, humains et Dieux (je veux dire les grands Anges Cosmiques), a eu l'idée féconde que la consécrati l'un ou l'autre des sept types de Monades, en vue de servir de points d'appui terrestre aux grands Archanges (les sept Archanges devant le trône de Dieu), pouvait effectivement faire descendre parmi nous ces puissantes énergies.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au Diaconat, quelque chose de très important se produit, que Mgr Leadbeater compare à une opération chirurgicale.
La force qui vient du Saint-Esprit, pénètre à travers la roue du sommet de la tête, et s'élance, imprimant dans l'être de celui qui la reçoit, une transformation ir Le lien entre la personnalité (corps physique et corps psychique) est considérablement renforcé avec le mental supérieur, et un lien direct est établi entre le mental supérieur et l'intuition. C'est à ce degré qu'un lien avec le règne angélique, est créé, permettant de coopérer avec ces êtres glorieux.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La plénitude du sacerdoce, c'est la consécration épiscopale. L'évêque-élu a ét Trinité, et célèbre la messe à un autel latéral. Il est donc revêtu du vêtement , eucharistique. C'est donc en chasuble qu'il gît prosterné pendant le chant des litanies. Il y a généralement 3 Évêques consécrateurs, mais un seul est suffisant. Un Évêque consécrateur et éventuellement ses assistants, tracent d'abord un, puis deux, puis trois signes de croix au-dessus du candidat.

Puis a lieu une importante cérémonie, omise dans l'Église 0rientale le sommet de la tête du nouvel évêque est largement oint avec le Sa c'est-à-dire le sens des aiguilles d'une, montre. Cette onction consacre définitivement la "roue" du sommet du crâne, de sorte qu'elle devienne prodigieusement plus activé que par le passé. Les principes de la Volonté Spirituelle et de l'intelligence sont exaltés et brillent merveilleusement. Les trois germes de la Trinité dans l'Esprit humain sont directement reliés l'un là l'autre. A cause de cela, l'évêque peut faire rayonner dans son corps causal le pouvoir de la Trinité Immanente.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

In the Liberal Catholic liturgy the absolution is pronounced at each service in which sacramental grace is given. The Confiteor is phrased in such wide terms that there are no difficulties which might prevent its conscientious expression by a thinking congregation, and this general confession is held to be sufficient for the purpose intended. Seen with the inner vision, such conscientious expression of the ideas incorporated in the Confiteor puts the congregation into the right conditions of mind and heart to receive the absolution pronounced by the Priest jn the Lord's Name

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Doorkeeper : It signified control of the emotions.
Reader : This grade signified control and purification of the mind.
Exorcist : development of the Will.
Acolyte

Deacon
Priest
Bishop

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'homme est essentiellement divin; comme fils de Dieu il participe de la nature de son Père et partage Sa Divinité
Dans son propre monde, l' Égo de l'homme se livre à ses activités particulières; il y mène une vie de joie et de splendeur qui dépasse toute conception humaine
ous pouvons ainsi considérer les incarnations successives de l'âme divine dans les mondes de la manifestation extérieure comme une activité particulière de l' Égo, activité dont l'objet spécifique est d'acquérir des connaissances qui ne pourraient s'obtenir autrement.
Alors commence et se poursuit pendant des siècles la tragédie de l'âme en exil, ayant perdu le souvenir de son héritage divin, tombée dans la dégradation par le fait de son inconsciente soumission à ses corps qui devraient être ses souples instruments
L'identification de notre véritable Moi spirituel et des corps temporaires servant à le manifester crée l'illusion du moi séparé.

Quelles que soient nos activités journalières, il faut conserver cette attitude. Nous devons sentir toujours que nous agissons consciemment en nous servant du corps physique, celui-ci n'agissant pas de lui-même
Ensuite, il faut déterminer, en ce qui concerne notre corps émotionnel ou astral, un changement semblable à celui qui vient de s'opérer pour le corps physique.
Une fois libérée des trois corps qui l'emprisonnaient, la conscience sera naturellement réunie au Moi, son être véritable.

Voyez votre corps mental débarassé des futiles,des ordinaires images mentales, et, de l'intérieur, créez en lui la puissante forme-pensée de la perfection mise au service du monde.
vers votre corps des désirs. Décidez qu'il demeurera ce que vous le voyez, c'est-à-dire vivifié, de l'intérieur, part les émotions du Moi. Inondez-le d'un torrent d'amour pour tous les êtres, de dévotion, de sympathie, d'aspiration spirituel

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Revenir en haut
Rhodan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 4 253

MessagePosté le: Sam 21 Oct - 21:26 (2017)    Sujet du message: Eglise Libérale Répondre en citant

Une farouche hostilité à l’égard du Régime Ecossais Rectifié avait déjà conduit René Guénon (1886-1951), en divers textes, à des jugements excessifs d’une rare inexactitude à l’égard des spécificités rituelles que l’on rencontre au sein de nos Loges, se lançant d’ailleurs dans des attaques irraisonnées qui n’ont cessées, depuis, d’être reprises et réitérées par les modernes et mimétiques disciples de l’auteur de la Crise du monde moderne.

Le livre de la Genèse, en ces chapitre X et XI, nous apprend que Phaleg était un descendant de Sem, l’un des trois fils de Noé qui sut se préserver de l’influence perverse de Cham

On n’a pas remarqué que c’est une contradiction de donner à l’Apprenti ce mot de ralliement [Tubalcaïn]après lui avoir fait quitter tous les métaux qui sont l’emblème des vices.

Phaleg incarne donc, comme il nous est largement démontré ici par Jean-Baptiste Willermoz, en tant que fondateur des « Justes et parfaites Loges » 4, la véritable « Tradition », l’initiation sainte et pure des « enfants de Dieu » qui se sont maintenus dans la grâce de l’Eternel

ordre intérieur ", conférant une initiation à la spiritualité d'inspiration chevaleresque, sur la base d'un Ordre de chevalerie chrétien qui n'est en aucune façon assimilable ni à un système de hauts grades, ni à des grades philosophiques.

Si l'initiation de Tubalcain s'est propagée, elle est impure, et il paraîtra important de rompre tous les rapports avec lui, puisqu'on fait quitter aux maçons tous les métaux


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:58 (2018)    Sujet du message: Eglise Libérale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rencontres de l 'extraordinaire Index du Forum -> rencontresdelextraordinaire -> rencontresdelextraordinaire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com